Nike fw14 Air Max 90 sneakerboot

Pour sa nouvelle collection de streetwear, Nike fait appel à l’artiste peintre sud-coréen Rostarr. Découvrez quatre nouveaux modèles stylisés par l’artiste : la Nike Zoom Pegasus 33, Nike Zoom Structure 20, Nike Free RN et le modèle féminin Nike Lunarglide 8.Quatre paires ont donc été totalement revisitées par l’artiste Rostarr. Les motifs utilisés et créés par l’artiste son à mi-chemin entre « l’art et le running » et « font écho à la fluidité et au rythme du running urbain » selon la marque au swoosh. Rostarr s’inspire d’ailleurs d’un langage visuel appelé « Graphysis », qui donne donc son nom à la collection. Il affirme d’ailleurs à la célèbre marque de streetwear :

Pendant que je travaillais sur le design, j’ai testé plusieurs pinceaux et stylos de calligraphie avant de trouver l’accord parfait au niveau du style… quand vous avez trouvé le bon mouvement et le juste équilibre, ça vous saute aux yeux comme une évidence. Il était essentiel que les lettres soient empreintes de fluidité et de rythme, comme lorsque l’on court : il faut trouver son rythme pour ne pas s’essouffler trop vite.La Nike x Rostarr « Graphysis » collection sera disponible à partir du 20 octobre sur le web-store de Nike et auprès des détaillants sélectionnés. Pour l’instant, aucune information supplémentaire n’a été révélée. Stay tuned !Depuis quelques années, la Nike Odyssey est redevenu un modèle phare de la marque au Swoosh. Alors que la première édition de la chaussure de sport est sortie en 1984, la Nike Odyssey revient et elle n’a pas pris une ride.

Pour cette nouvelle version de la Nike Odyssey, Nike opte pour deux couleurs vives et contrastées : le orange d’abord, puis le bleu. Alors que la totalité de la chaussure est orange, le bleu saphir vient s’installer sur le swoosh et sur l’empiècement déposé à l’arrière de la semelle. La languette sur la tige de la chaussure est quand à elle blanche, ainsi que la semelle. En ce qui concerne les matières, Nike associe trois matériaux qualitatifs : du cuir, pour la bandelette un peu plus claire en dessous de la tige. Du suède, sur les empiècements majeurs de la paire, et enfin une sorte de nylon sur pour la tige et l’avant de la sneaker.